Comment améliorer l’acoustique des pièces de sa maison ?

Améliorer l’acoustique des pièces de sa maison, c’est possible ! En effet, l’acoustique d’un local est un paramètre trop souvent négligé, à tel point que des bonnes installations sonores peuvent paraître fades si l’acoustique n’a pas été correctement prise en compte. Découvrez dans cet article quelques astuces pour savoir comment vous y prendre pour détecter vos problèmes d’acoustique et les régler au mieux.

Avant de commencer : qu’est-ce qui définit une bonne acoustique ?

Pour un plaisir auditif maximal, la réverbération d’une pièce doit être modérée : ni trop mate, ni trop réverbérante. Le temps de réverbération d’un local est le temps nécessaire pour que la pression acoustique diminue à un millième de sa valeur initiale. A titre d’exemple, pour un usage type home-cinéma, le temps de réverbération « optimal » est d’environ 0,5 S à 1 khz.

Détecter et corriger les problèmes d’écho d’une pièce

Vous souvenez-vous de l’époque où vous vous amusiez à crier « ého ! » pour entendre votre voix se multiplier ? Ici, c’est le même principe : l’écho est détectable à l’oreille, tout simplement en tapant dans vos mains dans la pièce que vous souhaitez diagnostiquer. Si vous entendez une résonance « métallique », cela signifie sans doute que vos murs sont assez éloignés. Ces résonances sont souvent très gênantes, car elles modifient le signal sonore et lui donnent un côté peu naturel.

L'écho dans une église / cathédrale

L’écho est particulièrement remarquable dans les églises et cathédrales.

Pour corriger ce problème de résonance, il existe trois solutions. La première est simple, il suffit tout simplement de meubler la pièce (avec des canapés, des tapis, etc.). Cela corrigera les défauts acoustiques observés dans une pièce vide ou peu meublée.

Cependant, si vous ne souhaitez pas rajouter de mobilier dans votre pièce, il faudra alors s’intéresser aux matériaux qui absorbent et diffusent le son :

  • Un matériau absorbant réfléchi le son, celui-ci repart donc fortement atténué. Il est possible d’obtenir de bons résultats en plaçant de lourds rideaux aux murs. L’absorption n’est pas parfaite, à la différence des panneaux acoustiques, mais il s’agit sans doute d’une solution plus esthétique.
  • Un diffuseur répartit dans l’espace l’énergie de l’onde incidente, afin d’éviter l’écho tout en conservant un temps de réverbération optimal.

La troisième solution concerne les entreprises et consiste à faire appel à un bureau d’études acoustique pour que des professionnels viennent diagnostiquer l’état de vos locaux, ceci dans le but de résoudre les problèmes acoustiques et vibratoires que vous rencontrez, tant à l’échelle des machines que de l’environnement ou du salarié.

Mousse synthétique acoustique

Une mousse synthétique utilisée pour la plupart des panneaux acoustique. C’est un matériau absorbant de qualité.

Bien placer ses haut-parleurs pour une expérience auditive maximale

Pour les mélomanes habitués à écouter de la musique à haute dose, nous vous conseillons de procéder comme suit pour le placement de vos haut-parleurs :

  • Très légèrement décalés du mur ;
  • A hauteur d’écoute ;
  • Les enceintes et votre tête doivent former un triangle à peu près équilatéral ;
  • Distance minimale par rapport à vos haut-parleurs : 70 cm.
  • Distance maximale par rapport à vos haut-parleurs : 2m.

L’écoute paraîtra alors plus naturelle et vous assurera un confort sonore optimal.

Laisser un commentaire





* Champs obligatoires